Accueil

                                   

Bienvenue sur le site de la balise officielle F8BHU/B !

AVIS IMPORTANT À TOUS LES RADIOAMATEURS !!!

Depuis le 15 mars 2014, la balise est remise en service.

La puissance est de 5 watts, rayonnée par une antenne quart d'onde (diffusion omnidirectionnelle) à une hauteur de 10 mètres du sol.

Bonne écoute. Il n'y a plus d'interférences.

 


 

 

 

 

Écoutez en direct le contenu audio de cette balise en cliquant sur l'icône ronde située en en-tête de ce texte!

 

 

Cette balise, dont la fréquence est maintenant 50.434 MHz, émet 24h/24 sur NEVERS (58) en mode A2A et J3E et parfois en F3E (respectivement Télégraphie en mode Automatique et en S.S.B.- ou B.L.U., et quelquefois en F.M.), car son contenu est diffusé en mode OOK (On-Off Keying) et en parole, que ce soit en crypté en Bande Latérale Unique ou en clair en Modulation de Fréquence.  

Nous allons passer en revue sur ce site l'utilité des balises ainsi que l'historique de celle-ci.

1 - Utilité des balises (en général):

Une balise est un dispositif radioélectrique fonctionnant exclusivement en émission, qui peut-être permanente ou non, dont la fréquence, la puissance et la classe d'émission, la modulation, et la polarisation d'antenne sont exclusivement délivrés par une Autorité compétente. En outre, le responsable de cette balise s'engage à ne pas provoquer de brouillages et à contrôler la qualité des émissions. Les balises servent de référence en réception (vérification de la propagation notamment et repérage) ainsi qu'au calage en fréquence des récepteurs. C'est pourquoi les émetteurs employés doivent avoir une excellente stabilité de fréquence ainsi qu'une puissance qui ne varie jamais (selon le cahier des charges). Enfin, dans cette balise l'émission est permanente (24heures/24, et ce 7 jours sur 7) et la puissance est fixe.

2 - Historique de cette balise:

La balise a été créée, en décembre 2004 d'abord, sous l'initiative de F8BHU, Emmanuel CERF-TOURNIER, Ingénieur en Électronique, dans la bande des 2 mètres (144 MHz) puis supprimée de cette bande pour cause de brouillages.

En été 2006, soit un an après environ, un Tristar 747 est acheté par F8BHU qui décide alors, de créer une balise dans la bande des 6 mètres, c'est à dire en 50 MHz. Le REF-UNION étant d'accord pour la création d'une seconde balise officielle dans cette bande, car une seule et unique balise officielle existait (et existe toujours) dans cette bande, à Neuville près de Poitiers dans la Vienne (FX4SIX) sur 50.315 MHz. Le Tristar est donc modifié du superhétérodyne en supradyne, technique qui consiste non plus à "retrancher" la fréquence de l'oscillateur local à la fréquence intermédiaire (38 MHz - 10.7 MHz soit 28 MHz) mais à les additionner pour donner du 50 MHz. L'appareil sortait dans sa bande d'origine (28 MHz) une puissance d'émission d'une dizaine de Watts (version débridée!) pour n'en sortir... que deux en version 50 MHz. Le REF-UNION, avec l'aide de F6HTJ et F8OP attribuèrent la fréquence 50.320 MHz, en polarisation horizontale avec comme indicatif F8BHU/B (B comme Beacon ou Balise). Le 15 Septembre 2006, la balise 50 MHz fut opérationnelle et commençait à émettre à 17 heures. Le local choisi fut le domicile de F8BHU, et non pas le Radio-Club. Un problème de brouillage avec tous les équipements du Radio-Club aurait alors été inéluctable. La fréquence attiribuée, de 50.320 MHz ne permettait plus hélas de capter la balise FX4SIX dans un rayon de plusieurs kilomètres à plusieurs dizaines de kilomètres. Si celle-ci était calée sur 50.315 MHz, l'intervalle fréquentiel (5 petits kilohertz) "était trop étroit. Dommage pour les DX'eurs, qui comptaient sur la balise FX4SIX dans la région. En mai 2013, une nouvelle directive européenne oblige à "réorganiser" les segments alloués à tous les types de signaux de radiobalises dans la bande 50 MHz qui est désormais élargie de 50 à 52 MHz. F6HTJ a donc informé la nouvelle fréquence de F8BHU/B qui devient 50.434 MHz à ce jour.

3 - Mise en Oeuvre:

Comme on peut le voir sur les photos, l'ensemble comporte l'émetteur, les alimentations, un générateur B.F. de signal permanent (générateur de balise), un S.W.R. meter (ou T.O.S. mètre), un amplificateur linéaire, de contruction "maison", avec deux transistors en cascade: un 2N2219A (driver) suivi d'un P.A. type MRF 237, initialement prévu pour la bande V.H.F. "haute" (100 MHz jusqu'à 175 MHz), en ayant recalculé et changé les inductances et les capacités d'accord. La puissance en était bien améliorée: elle était passée de 0.5 Watt (puissance du Tristar en sortie du P.A. à 2SC1969 de chez Mitsubishi) à 7 Watts crête à crête (soit 39 dBm). Un atténuateur de 9 dB environ a été inséré entre le Tristar 747 et ce nouvel amplificateur linéaire, car en entrée d'un driver à 2N2219A une puissance maximale de 50 mW est requise. Le Tristar sortant 500 mW, il y avait donc à réduire cette puissance par 10 (avec un PI résistif et des résistances parallèles de 100 ohms et une résistance série de 68 ohms, d'un quart de watt chacune), on obtient bien une puissance divisée par 10 (pour 9 dB environ). Cet amplificateur linéaire n'est donc pas "saturé" , les signaux sont bien adaptés entre tous les étages et sort maintenant 3 Watts crête à crête (nouvelle norme radiobalises W.S.P.R., et puissance réduite à cause de risque de troubles avec le voisinage proche). Ce qui semble acceptable car sur réquisition du C.S.A. (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) et de l'A.R.C.E.P. (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) le département de la Nièvre n'est éligible qu'avec une puissance d'émission de 100 Watts maximum dans cette bande V.H.F.: la puissance d'émission délivrée est donc largement inférieure à la puissance maximale autorisée.

Deux antennes peuvent être employées: une Yagi 3 éléments orientée au Nord-Ouest (voir galerie photos -mais ce Yagi était autrefois axé en plein Sud-) qui n'est rien d'autre qu'une ancienne antenne de télévision V.H.F. Bande I pour recevoir le canal 2 "d'autrefois" (pour le 819 lignes noir et blanc) car celle-ci était réglable de 40 MHz à 51.150 MHz environ -le canal 2 actuel est centré sur 53 MHz-... d'où l'incompatibilté à cause de brins trop courts et écartements des éléments trop petits. Une antenne "de secours" est également installée en tête de mât, qui est omnidirectionnelle (Fouet en Quart d'Onde de fabrication maison). Si l'antenne Yagi a un lobe de rayonnement axé dans la direction de celui-ci, le fouet de secours rayonne dans toutes les directions. Même si son usage est "de secours" cette antenne omnidirectionnelle est de temps à autre employée, histoire de faire des essais et des tests de propagation, comme pendant la maintenance du Yagi. 

Le générateur de balise est une mémoire programmable électriquement de type EEPROM, un circuit Texas Instruments qui peut également servir de mémoire vocale en lecture streaming -comme un lecteur MP3 moins élaboré!- (répondeur, dictaphone...) programmé en boucle répétitive. Voici son contenu, qui dure exactement une minute:VVV DE F8BHU/B LOCATION JN 17 NA VVV DE F8BHU/B LOCATION JN 17 NA beacon foxtrott eight bravo hotel uniform on fifty megahertz four hundred and thirty four kilohertz location juliett november one seven november alpha (les lettres minuscules correspondent au message vocal en J3E (S.S.B., ou B.L.U., parfois en F.M. (modulation de fréquence, F3E en bande étroite)) tandis que les lettres majuscules sont celles émises en mode A2A (Télégraphie en Mode Automatique), suivi d'un "LA3" (440 Hz) durant 2 secondes. Lors des phases de réglage (accord de V.F.O. par exemple) un générateur de fonction de laboratoire GX-239 Metrix est employé (voir photos). Le R.O.S. de l'antenne employée est contrôlé en permanence grâce au S.W.R. Meter installé sur l'ensemble. Ce qui peut paraître étonnant, c'est que cette balise est MULTIMODE, c'est à dire qu'elle peut émettre soit en C.W. (Continuous Waves ou Télégraphie en code Morse ou Onde continue), soit en J3E (en crypté en B.L.U. ou Bande Latérale Unique) et parfois selon certains horaires en CLAIR en F3E (F.M.). L'avantage de faire des décrochages en F.M. est d'assurer l'étalonnage des récepteurs analogiques dans cette bande comme les récepteurs à superréaction ou des scanners (dérive du V.F.O.) par exemple. La puissance en C.W., B.L.U. et F.M. n'est pas changée, elle est toujours de 8 Watts crête (lire plus bas dans "4 - Emplacement") et la fréquence (50.434 MHz) n'est absolument pas modifiée. 

Autrefois, un filtre passe-bas passif (ne générant aucun courant ni aucune tension) à structure en PI (condensateur entre entrée et masse, identique à celui entre sortie et masse commune, avec une self de liaison série entre ces condensateurs d'entrée et de sortie), de conception maison également (voir galerie photos) fut inséré à la sortie du S.W.R.Meter et l'antenne utilisée, il s'agissait d'un filtre passif en double PI dont les harmoniques inutiles et indésirables étaient atténués... 81² soit 6561 fois! Cependant, un problème subsistait: la balise générait également des sous-harmoniques, notamment sur la bande 28 MHz, la bande C.B. des 27 MHz, la bande de radiotéléphonie privée analogique 26 MHz en modulation de phase, ainsi qu'un brouillage sur 25.160 MHz (le sous-harmonique 2 de la fréquence d'émission!) . Il a été alors raisonnable de concevoir non pas un simple filtre passif passe-bas du second ordre, mais un véritable filtre passif passe-bande sélectif bloquant les sous-harmoniques (en dessous de 50 MHz) grâce à l'adjonction d'un filtre passe-haut passif. La construction est similaire à l'ancien passe-bas passif sauf que sur les cellules en PI l'ordre des inductances et des condensateurs a été inversé. Le filtre passif passe-haut a été rajouté à l'entrée de l'ancien filtre passe-bas passif  pour obtenir un filtre passif passe-bande. Les fréquences de coupure sont de 35 MHz pour la plus basse et 62 MHz environ pour la plus haute. La transmittance (ou fonction de transfert) de ce filtrage est égale au gain unitaire à 50 MHz, c'est à dire qu'il ne provoque aucun gain (0 dB) ni aucune perte. On peut voir la représentation du gain fréquentiel selon le diagramme de Bode élaboré grâce au logiciel RFSim99 dans la galerie Photos, ainsi que le schéma structurel de ce filtre passif passe-bande sélectif. Repos pour les télés et les téléphones des voisins !!!

4 - Emplacement:

L'emplacement géographique est le suivant: 1, rue Alphonse-Daudet à NEVERS (58) (France-Europe), locator JN17NA. Données G.P.S.: latitude 47°00'18,82", longitude 3°09'57,19", altitude 234 mètres. Des modifications techniques viennent d'être apportées à cette balise, notamment à propos de la puissance d'émission (la conception de l'amplificateur linéaire de 3 Watts crête (soit environ 34,77 dBm) à transistor de type MRF 237 de chez Motorola vient d'être réalisée et celui a été mis en service le 20 août 2009 afin d'en améliorer la portée) mais ce site Internet relate de ces modifications, avec des nouvelles illustrations. L'ancien amplificateur linéaire, en photo dans la rubrique "Photos", un Euro-CB EA-50 modifié du 27 MHz en 50 MHz sortait une faible puissance dûe à un taux de distorsion élevé: normal, un transistor 2SC1969 ne monte en régime linéaire...jusqu'à 35 MHz seulement! De plus, un relais électromagnétique pour la commutation d'amplification de puissance semblait souffrir d'usure mécanique, en passant de la position repos/travail (en usage intensif). Un transistor de la firme Mitsubishi de type 2SC1964 fut testé et sort... 10 watts (soit 40 dBm) mais gros QRM (brouillage) avec le voisinage proche.

Bref, vous trouverez également des photos in situ de cette balise, ainsi que tout le matériel électronique employé pour son fonctionnement et sa mise en oeuvre. Des travaux en vue d'amélioration permanente de cette balise sont toujours en cours: à l'étude d'abord, sur le papier puis en réalisation pratique ensuite. Mais je parlerai toujours des nouveautés qui arrivent... Patience!

73's et bonne visite !!!

Une remarque ?... Une suggestion ?... Écrivez sans plus tarder à cerebrum@wanadoo.fr  ou téléphonez au 06.06.59.63.63 (Hot Line Webmaster de ce site). Attention, les numéros anonymes, privés ou masqués ne seront pas pris en compte et personne n'y répondra.

 

Besoin de cours de Sciences Physiques sur la Propagation des signaux et de Technique théorique ?... Cliquez sur http://www.emmanuelcerftournier.net ! (Extraits de cours que j'ai suivi en cursus d'Ingénieur en Électronique, ici niveau Bac+4).

Nota Bene: Depuis le 12 Février 2010 est mis en service un nouveau site Internet de toutes les balises expérimentales de F8BHU. Il suffit de cliquer sur http://www.f8bhu.com . Des projets de balises sur d'autres bandes sont en gestation...  

VOS COMMENTAIRES:

Pour lire la page dédiée aux commentaires (désactivée depuis le 1er juillet 2010), cliquez sur le lien suivant: http://balise50mhz-f8bhu.e-monsite.com/rubrique,vos-commentaires,609300.html

POUR  TOUT  CONTACT:

Voici les coordonnées postales pour contacter Emmanuel, F8BHU, le responsable de cette balise:

 

STATION RADIO F8BHU

ATELIER 58100  

1 RUE ALPHONSE DAUDET

58000  NEVERS

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Téléphone: 0.977.92.68.61 ou 06.06.59.63.63

 

Vous êtes le 13450ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site